Varier les couleurs pour un maximum de bienfaits.

Le deuxième cerveau, un terme que vous connaissez? Si ce dernier vous est familier, vous savez probablement qu’il fait référence au microbiote intestinal. Dans le cas contraire, sachez que ce nom est attribuable à nos bactéries intestinales, en raison des nombreuses connexions qu’elles facilitent avec le système nerveux et… notre cerveau.  

La communication entre le cerveau et l’intestin est omniprésente et bidirectionnelle. Ces connexions nous permettent de constater qu’un microbiote sain et équilibré joue un rôle favorable dans la santé mentale. Intéressant tout ça, n’est-ce pas ? 

Dans cet article, je vous présente le résultat d’une collaboration avec le mouvement “J’aime les fruits et légumes”, dans laquelle j’ai eu l’opportunité de présenter l’impact de la consommation des légumes et des fruits sur notre santé psychologique! À ce sujet, saviez-vous qu’une alimentation basée sur une large part de fruits et de légumes diminue les risques de dépression ou d’humeur dépressive de 30%? Alors vous êtes curieux d’en apprendre davantage et de connaître concrètement les gestes à poser? Mettons le cap sur les fruits et les légumes colorés et la santé mentale.

Blanc, prébiotique de choix

Depuis quelques années, nous boudons le blanc, comme s’il n’avait rien à nous offrir. Au contraire, une richesse de vitamines et minéraux provient de ce groupe d’aliments. Plusieurs éléments de cette catégorie contiennent ce qu’on appelle des prébiotiques, soit la nourriture de vos bonnes bactéries intestinales. Lorsque ces dernières sont soumises à de tels fruits et légumes, elles se régalent!! Pour vous remercier de les nourrir ainsi, elles fabriquent en retour un petit métabolite qu’on appelle le butyrate. Faisant l’objet d’études depuis quelques années, celles-ci démontrent notamment un impact sur la diminution de la dépression. Intéressant, non?

Légumes et fruits blancs à intégrer au menu : ail, banane, champignon, chou-fleur, courgette, céleri-rave, échalote française, poireau, pomme de terre (régulière et grelot), oignon, panais, rutabaga, chou-rave.

Vert,  anti-déprime

Saviez-vous que pour fabriquer la sérotonine, notre métabolisme a besoin de plusieurs vitamines et minéraux,  contenus dans les légumes verts dont la vitamine B6. le magnésium et le calcium. La sérotonine est le neurotransmetteur impliqué dans la sensation de bien-être et dans le maintien de l’humeur. Elle joue également un rôle dans la synthèse de la mélatonine, l’hormone vous permettant de mieux dormir. 

Lorsqu’il est question de légumes verts, les choix sont fort heureusement multiples! À ce titre, les salades sont parfaites, puisqu’elles permettent de combiner plusieurs variétés de légumes. Certains d’entre eux sont souvent à petits prix, comme le chou qui est idéal pour cuisiner de bonnes soupes ou smoothies. Et hors saison, des légumes surgelés vous permettront d’en obtenir une plus grande variété à prix abordable 

Légumes verts à intégrer au menu : brocoli, épinard, laitue, chou (chou chinois, frisé, etc.), céleri, oignon vert, haricots, fenouil, poivron.

Rouge, pour lutter contre l’inflammation

Plusieurs personnes croient que les légumes rouges ou verts se démarquent quant à leur intérêt pour la santé du cerveau. Bien que ces derniers soient effectivement fort pertinents, il est possible de tirer avantage de chacune des couleurs. 

Faisons tout de même honneur au rouge. Il est maintenant démontré qu’il existe une composante inflammatoire dans l’apparition de la dépression. Pour limiter cette inflammation, il est recommandé une consommation alimentaire de prébiotiques. Après s’être régalées de ces petits composés, nos bactéries intestinales produisent des molécules… anti-inflammatoires! Parmi ces prébiotiques, on retrouve les fibres, certains glucides très spéciaux et les polyphénols.

La beauté de la chose, c’est que le rouge  regroupe tous ces nutriments.

Fruits et légumes rouges à intégrer au menu : betterave, poivron, tomate, radis, pomme, pomme grande, framboises, canneberges,  etc.

Bleu-Violet, antioxydant puissant

Saviez-vous que 60% de votre cerveau est constitué de gras? Il s’agit de gras à chaînes longues et souples pour favoriser une meilleure communication entre chacune des cellules de votre cerveau. Autrement dit, les neurotransmetteurs sont impliqués pour vous permettre de vous sentir bien, motivé, reposé. Ils vous aident à apprendre et à  mémoriser de manière plus efficace.

Ces gras ont une particularité. Ils sont fragiles à l’oxydation. Nous devons donc nous assurer d’un apport constant en antioxydants pour maintenir leur intégrité. 

Fait intéressant: Plus la couleur est dense et foncée, plus le légume est riche en antioxydants.

Fruits et légumes violets à intégrer au menu : aubergine, chou violet, bleuet, mûre, betterave.

Jaune-Orangé, #ANTI STRESS

On aime tous être éveillé et vigilant lorsque c’est le temps, n’est-ce pas?

Lorsqu’on pense aux légumes et fruits orangés, impossible de ne pas penser à la vitamine C. D’un autre côté, lorsqu’il est question de santé mentale et de nutrition, on s’intéresse non seulement aux aliments qui pourront nourrir nos deux cerveaux mais aussi à ceux qui sauront nous aider à mieux gérer notre stress.

Parmi ceux-ci, les aliments qui contiennent de la vitamine C et du magnésium ont la cote.

Les récoltes d’automne sont particulièrement riches en légumes orangés, grâce à la culture des cucurbitacées. À ce moment de l’année, pensez à faire des réserves pour en profiter plus longtemps.  Souvent peu connues, les courges sont pourtant riches en nutriments et très abordables. 

Fruits et légumes jaune-orangés à intégrer au menu : carotte, courge, citrouille, patate douce, poivron, citron, orange, clémentine, etc.

Je suis certaine que bien avant la lecture de ce blogue, vous étiez convaincu (e) des bienfaits de la consommation des fruits et des légumes. Cela dit, pensiez vous que l’impact de ces végétaux s’étendait aussi à la santé mentale ? Grâce à l’évolution de la science de la nutrition, nous en connaissons de plus en plus concernant les liens entre l’alimentation et cette dernière. Chose certaine, une part importante des effets est attribuable au monde fascinant du microbiote intestinal. Pour cette raison (et pour plusieurs autres), je vous invite à nourrir ce dernier généreusement avec une alimentation riche en fibres et en.. COULEURS!

Pin It on Pinterest